Monday, May 20, 2024
Home MARSEILLE La France a enregistré "366 faits antisémites" au premier trimestre 2024, annonce...

La France a enregistré “366 faits antisémites” au premier trimestre 2024, annonce Gabriel Attal



Le Premier ministre français Gabriel Attal a alerté sur une recrudescence des actes antisémites en France, lors du dîner du Crif à Paris, lundi. Il a assuré que “366 faits” ont été rapportés au premier trimestre 2024, ce qui représente “une hausse de 300 %” sur un an.

Publié le :

2 mn

 

La France connaît une “déferlante antisémite”, alerte le Premier ministre Gabriel Attal. Il a annoncé, lundi 6 mai, que “366 faits antisémites” avaient été enregistrés en France au premier trimestre 2024, soit “une hausse de 300 % par rapport aux trois premiers mois de l’année 2023”.

“Personne ne peut nier cette déferlante antisémite. Personne ne peut nier le fait qu’on estime que les Français juifs représentent 1 % de la population française, mais que plus de 60 % des actes antireligieux sont des actes antisémites”, a déclaré le chef du gouvernement dans un discours lors du 38e dîner du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) à Paris.

Face à cette hausse, “pas un acte ne doit rester impuni, pas un antisémite ne doit avoir l’âme tranquille”, a affirmé le Premier ministre en promettant de “faire preuve d’une fermeté exemplaire à chaque acte”.

À lire aussiAlexandre Bande, historien : “L’antisémitisme est structurellement ancré dans la société française”

 

Déplorant qu’il ne soit pas possible de connaître précisément le nombre et les condamnations pour des actes commis en raison de la religion, il a annoncé avoir demandé au ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, “de trouver les moyens de mettre en oeuvre un recensement de ces cas et de ces condamnations partout en France”.

La France insoumise et le Rassemblement national pointés du doigt

“L’islamisme est un péril grave pour notre République et un des visages les plus dangereux, les plus destructeurs de l’antisémitisme”, a-t-il aussi affirmé, promettant de “s’attaquer frontalement à l’islamisme et au séparatisme”.

Le chef du gouvernement s’en est par ailleurs pris à la France insoumise et à son leader Jean-Luc Mélenchon qu’il a accusé d'”agiter les haines, commettre les sous-entendus les plus indignes”.

“J’ai souvent eu honte ces derniers temps (…). Honte en écoutant certains élus de la France insoumise parler de mouvement de résistance” au sujet du Hamas, a-t-il affirmé.

Mais il a aussi critiqué le Rassemblement national, en lançant : “Ne nous laissons pas berner par le cynisme absolu de ceux qui disent soutenir les Français juifs par réflexe anti-musulmans.”

Quelques jours après des mobilisations propalestiniennes dans le monde étudiant, principalement à Sciences Po à Paris, Gabriel Attal a enfin assuré qu'”il n’y aura jamais de droit au blocage” car “nous n’accepterons jamais qu’une minorité manipulée prétende faire la loi”.

Avec AFP



Source link

Must Read

video

Travis Kelce rocks out to Taylor Swift’s 87th ‘Eras Tour’ concert

Taylor Swift wrapped up her final performance in Paris of her “Eras Tour” — which happened to be the 87th concert, which is the...

Iranian President Ebrahim Raisi, known for brutal crackdowns against political opposition, dies at 63

Iranian President Ebrahim Raisi, known for enforcing brutal crackdowns on political opposition and seen as a potential successor to the supreme leader, has...

Fake news on the rise as the European elections draw near

Poland's Prime Minister Donald Tusk, the shooting of Slovakia's Prime Minister Robert Fico and new...

En Pologne, vingt ans après l’accession à l’Union européenne, le grand rattrapage économique

Dans l’immense hall caverneux du centre international de conférence de Katowice, face à des milliers...