Thursday, May 9, 2024
Home World Au procès de Donald Trump, Stormy Daniels livre le récit détaillé de...

Au procès de Donald Trump, Stormy Daniels livre le récit détaillé de leur relation sexuelle d’un soir


Stormy Daniels sortant du tribunal pénal de Manhattan, à New York, le 7 mai 2024.

Un silence de qualité, celui des grands jours d’audience, a accueilli Stormy Daniels, mardi 7 mai. Seuls ses talons hauts claquaient sur le sol en avançant derrière un policier. Il était 10 h 30 lorsque l’ancienne actrice de film X est passée dans le dos du prévenu Donald Trump et a pris place sur le siège du témoin. A sa droite, douze jurés. A sa gauche, le juge Juan Merchan. Stormy Daniels est toute vêtue de noir. Elle se veut sobre : défi de taille. Un tatouage est visible sur son bras droit. Assise, elle chausse ses lunettes. L’ancien président, lui, regarde ailleurs.

Elle demande à se faire appeler Stormy Daniels, nom de scène ayant consumé son identité d’origine, Stéphanie Clifford, cette jeune fille née à Bâton Rouge, en Louisiane, devenu star du porno. Sa relation sexuelle d’un soir avec Donald Trump, en 2006, est une pièce essentielle, mais non centrale, dans les faits reprochés à l’ancien président. Des faits de falsification de documents comptables, pour masquer un paiement de 130 000 dollars à Stormy Daniels, en échange de son silence, à la veille de l’élection présidentielle de 2016.

Pendant deux heures, la témoin a raconté son enfance difficile, puis son parcours. Parents divorcés lorsqu’elle a 4 ans, « famille à très faible revenu ». Elle vit avec sa mère « très négligente », qui « disparaissait parfois pendant plusieurs jours ». Au lycée, elle travaille dans le journal de l’établissement, veut devenir vétérinaire. Elle fait du ballet, de l’équitation surtout, sa grande passion. Mais en cette fin de lycée, une autre vie se dessine. Par une copine, elle découvre la « danse exotique », suggestive, qui lui permet de gagner plus en deux soirées qu’en « remuant le purin huit heures par jour », au club équestre. Stormy Daniels pose nue à 21 ans. Elle accepte de tourner dans un film pornographique deux ans plus tard. Sa carrière est tracée, elle en énumère les étapes. Le succès. La reconnaissance, sans états d’âme. A ce moment du récit, la témoin est plutôt détendue, déjà rompue à cet exercice d’autoportrait, après tant d’interviews et la publication de son livre.

« Qu’est-ce qui pourrait aller de travers ? »

Puis arrive l’année 2006 et le fameux tournoi de golf au lac Tahoe. Stormy Daniels est l’une des hôtesses. Elle est sous contrat avec les productions Wicked Pictures. « Wicked sponsorisait l’un des trous sur le parcours de golf. C’était drôle, une société de films pour adultes, sponsorisant l’un des trous. » Personne n’a souri parmi les jurés. C’est là, sur le parcours, qu’elle fait la connaissance de Donald Trump, alors entrepreneur et vedette de télévision, présentateur de l’émission de téléréalité The Apprentice. « Il était aussi vieux ou plus vieux que mon père », soit 60 ans, note Stormy Daniels. Elle a 27 ans.

Il vous reste 76.64% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

Must Read